Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos tahiti, art et humours
  • Photos tahiti, art et humours
  • : Un peu de photos de Tahiti,tatouage Polynésien et Marquisien et de l'humour....Dessin et tatoo.
  • Contact

Profil

  • Alain

Boutique en ligne T-Shirt.

  


Cliquez sur un tee-shirt pour acceder à la boutique Tatoo store.

Recherche

Visiteurs....

undefined

FreeCompteur.com

Archives

Plus vite...plus vite....

 
                                                                                                        Compteur de visiteurs en lignes

 

Envie de travailler.. ?

 
SINGE.gif

 
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 18:44

N'etant point expert en la matiere, j'ai profité de l'experience d'un copain pour toute la préparation et le collage des bois qui serviront a la réalisation du ukulélé.
Les bois seront du Kaori,yaka,sapelli et meranti.Toutes les étapes post decoupage ont donc été ignorées par soucis de clareté.( le montage des fretes a été volontairement ignoré car cela reste trop technique et le web regorge d'info sur ce sujet..)
Un peu d'histoire..
 Le ukulélé est une adaptation de la braguinha ou machete de l'île de Madère qui est une des formes du cavaquinho portugais.

Il fut amené à Hawaii par des immigrants portugais de l'île de Madère en 1879, débarqués là pour cueillir la canne a sucre. L'arrivée du ukulélé est parfaitement datable : il est avéré que c'est à bord du Ravenscrag que la braguinha (ou machete, variante madérane de l'instrument) fut importée à Hawaii (à l'époque l'archipel était encore appelé îles Sandwich). À bord du bateau se trouvaient les trois hommes que l'histoire a retenu comme responsables de l'introduction et de la transformation d'une certaine tradition de lutherie portugaise : il s'agissait de Manuel Nunes, José do Espírito Santo et Augusto Dias, trois ébénistes de Madère qui avaient des connaissances en lutherie et qui transportaient apparemment leurs cavaquinhos. (source: Wikipédia)
Bon voilà ça c'est fait......

Le premier traçage resemblait a cela..mais par la suite la forme a évolué pour finalement être totalement a l'opposé de celle-ci.
 


Seul le traçage du manche restera comme sur la photo...pour l'instant cela ressemble pas a grand chose et le traçage a main levée ne met pas trop en valeur les formes futures....!
Étymologie 

Si le ukulélé n’est pas plus vieux que la fin du XIXe siècle, l’étymologie de son nom reste sujette à caution. Deux hypothèses sérieuses sont à retenir. L'hypothèse la plus couramment acceptée et la plus répandue est la suivante : le mot ukulélé proviendrait de l’agrégation des mots hawaiiens « uku » (puce) et « lélé » (sauteuse), terme qui désigne en hawaiien la puce du chat, espèce introduite à Hawaii un peu plus tôt que le ukulélé au XIXe siècle. On trouve des traces de cette étymologie vers la fin du XIXe siècle.

Deuxième hypothèse sérieuse et dont il existe des traces précoces : ukulélé serait une déformation de l’agrégation de « uke » et « lele », termes qui désignent respectivement les actions de gratter et frapper - une description du mouvement du joueur d'ukulélé.
Phase delicate début du découpage....vous pouvez voir que la forme du premier traçage ne correspond en rien a celle-ci......
                                         Fin du découpage...ouf je n'ai pas trop dérapé....


Le découpage étant terminé, il faut attaquer la phase ô combien passionante du ponçage...et là il en faut du ponçage....après avoir passer 2 couches de filler ( afin de boucher les petits trous....)...reponçage....

 
                                                  A ce stade hormis ponçer.....il reste a ...ponçer....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

martine oona 18/08/2009 10:58

très interressant cet article vraiment ! je sais tout du ukulele maintenant grace à toi ....