Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Photos tahiti, art et humours
  • Photos tahiti, art et humours
  • : Un peu de photos de Tahiti,tatouage Polynésien et Marquisien et de l'humour....Dessin et tatoo.
  • Contact

Profil

  • Alain

Boutique en ligne T-Shirt.

  


Cliquez sur un tee-shirt pour acceder à la boutique Tatoo store.

Recherche

Visiteurs....

undefined

FreeCompteur.com

Archives

Plus vite...plus vite....

 
                                                                                                        Compteur de visiteurs en lignes

 

Envie de travailler.. ?

 
SINGE.gif

 
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 21:51

La tête était considérée comme la partie la plus sacrée du corps, et comme le tatouage faisait couler du sang, les artisans tatoueurs, les "tohunga-ta-oko", étaient des personnes particulièrement "tapu". Tous les Māoris de haut rang étaient tatoués et ceux qui ne l'étaient pas étaient considérés comme des personnes sans aucun statut social. Par ailleurs, le moko rendait le guerrier attirant pour les femmes.

Tatouage-visage-Maori.jpg

 

                                                                                                                                                                             source:/history-nz.org

Le tatouage commençait dès la puberté, accompagné de beaucoup de rites et de cérémonies rituelles. L'instrument employé pour tatouer était un ciseau en os, soit avec un bord en dents de scie, soit avec un bord droit et très tranchant. La première opération du tatouage consistait à faire de profondes entailles dans la peau.

Ensuite, on trempait le ciseau dans un pigment de suie, tel que la gomme brûlée de l'arbre indigène gomme, le Kauri ( grand conifère des forêts du nord de l'île du Nord, au fût élancé et à la couronne très haute, qui peut devenir géant ), ou bien la suie des chenilles brûlées. Ensuite, le pigment était martelé dans la peau.

C'était extrêmement douloureux et très long ; souvent, on plaçait des feuilles de l'arbre indigène, le Karaka, sur les incisions boursouflées du tatouage pour accélérer la guérison.

Tatoo-visage-maori.png

Les guerres étaient fréquentes, et le guerrier avait peu de temps pour récupérer. Durant le temps de guérison, il était souvent impossible de manger, à cause du gonflement du visage. Pour y arriver, on versait de la nourriture liquide dans un entonnoir en bois, jusqu'à ce que le guerrier soit à nouveau capable de s'alimenter normalement. Pendant le tatouage, on jouait de la flûte et on récitait des poèmes, pour aider à soulager la douleur.

Bien que les tatouages se fassent surtout sur le visage, les guerriers du nord d'Auckland se faisaient des tatouages en spirale sur les fesses, et souvent jusqu'au genoux.

tatouage-tahiti.jpeg

                                                                   Polynésien tatouage intégral..?

Tatouage visage polynésien

                                                   Homme polynésien                                                                  source :tatoo art

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain - dans tatouage
commenter cet article

commentaires

Bottes UGG 08/09/2010 11:39


Coucou ! Pas trop le temps de te lire mais merci aussi.


Céleste 15/04/2010 22:33


C'est magnifique je trouve! Ça fait beaucoup, mais en même temps super artistique.
C'est ma première visite sur votre blog, et je le trouve vraiment intéressant! À bientôt!!!